Matilda

Adaptation du roman du même nom. Matilda est un film réalisé par Danny DeVito en 1996. Il s’agit d’une comédie fantastique destinée avant tout aux enfants.

Allô maman bobo

Matilda est une petite fille très douée, née dans une famille qui ne la comprend pas. Son père, un petit escroc, ne conçoit l’éducation que par la télévision. Sa mère, une femme délurée et délirante, est irresponsable et passe son temps au Bingo. Son frère, tel un Duddley Dursley, copie les tares de ses parents. Au milieu de tout ce beau monde Matilda est seule. Elle est seule pour se faire à manger, seule à lire des livres, seule quand elle sort dans la rue dès ses deux ans. La petite fille se sent très différente. Son seul rêve est d’aller à l’école pour apprendre encore et encore. C’est au cours d’une vente de voiture que son père négocie la scolarisation de sa fille auprès d’une directrice d’école. La joie de Matilda n’est que de courte durée. Cette charmante dame vouée à l’éducation des enfants s’avère être une personne cruelle et tyrannique. Le genre à se servir de petite fille comme javelot. Malgré tout, Matilda se fera des amis dans sa nouvelle école. Elle rencontrera également, son enseignante, une femme douce et attentionnée qui est la seule à comprendre Matilda telle qu’elle est. Face aux frustrations de l’école et de la maison, Matilda va canaliser sa colère et se découvrir des pouvoirs magiques.

Une fille d’exception

Qu’on ne s’y trompe pas Matilda est bien un film familial. Les petits seront effrayés par l’horrible directrice, les plus grands pourront se reconnaître dans le parcours de la petite fille. La solitude est une chose que l’on connaît tous. Matilda, elle, n’a connu que ça.Tout au long du film la voie grave du narrateur donne un bon rythme à l’œuvre. On reste scotché devant les péripéties de la petite fille. Si l’histoire peut parfois faire frissonner, on passe surtout le plus clair de son temps à se marrer. Les parents de Matilda sont vraiment atypiques. Danny DeVito et sa partenaire incarnent deux personnages hauts en couleurs et caricaturaux. Quant à l’actrice qui campe Matilda son talent est aussi précoce que celui de son personnage. Dommage qu’elle ne poursuivie pas sa carrière une fois adulte. Toutefois on peut aussi la retrouver dans l’excellentissime Madame Doubtfire.

Expelliarmus

Grand fan d’Harry Potter que je suis j’ai pu tout au long du film relever les similitudes qu’il existe entre l’histoire de Matilda et celle de J.K. Rowling. Un enfant seul, différent, dans une famille horrible, qui quand il se met en colère découvre ses pouvoirs magiques… Et pourtant c’est bien L’Ecole des sorciers qui est sorti en librairies avant Matilda. Plagiat ? Je ne crois pas. La comparaison des deux histoires s’arrête là. Matilda ne partira pas à Poudlard.

D’un point de vue technique, la réalisation du film se caractérise par un cadrage centré sur l’enfant. On voit ce que voit un enfant et, de fait, on ressent ce que pense un enfant. Les décors et les costumes ajoutent aussi un vrai plus à l’œuvre par leurs richesses et leurs justesses. Il suffit pour sans convaincre d’observer le bureau de la directrice ou la dégaine de la mère de Matilda.

Matilda est un film familial fort sympathique. L’histoire est accrocheuse et riche, le suspense est là. Qu’on soit petit ou grand, chacun y trouvera son intérêt. Matilda parvient sans mal à se hisser avec les incontournables des films pour enfants, à côté des Maman j’ai raté l’avion et autres Harry Potter.

Publicités
Cet article, publié dans Critiques de films, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Matilda

  1. Anonyme dit :

    matilda ces tros biens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s